Cahier des charges de la construction

Publié le par Philippe

Ce document a été transmis au différents corps de métiers.

1 Principes généraux

 

Maison à isolation renforcée visant à approcher les normes « maison passive ».

 

VMC double flux. Couplée à un puits Canadien hydraulique.

 

Poêle central à granulés + mur de briques terre crue.

 

Appoint : chauffage électrique. convecteurs électriques.

           

Chauffe eau solaire. Complément électricité.

 

Récupération des eaux de pluie. Alimentation : WC, lave linge, lave-vaisselle (?), arrosage.

 

Contraintes champs électriques/maison bois. Interrupteurs de champs électriques dans deux chambres.

 

Prévoir emplacement capteurs photovoltaïques + compteur supplémentaire revente edf.

 

Respect des normes en matière d’accessibilité. RDC.

 

Projet soumis à l'accord des Bâtiments de France.

 

Pièces à vivre sud/ouest. Espaces tampons au nord.

 

 

 

 

3 Maison à isolation renforcée.

 

Points clés.

Exposition/orientation. Résistances thermiques, capacités thermiques, temps de transfert (déphasages), hygrométrie, perméabilité à la vapeur d’eau, perméabilité à l’air (à contrôler en cours de chantier), optimisation/suppression des ponts thermiques. Compacité (rapport surface habitables / surfaces opaques).

 

Maison à ossature bois.

 

Fondations.

Termi film sous les fondations.

Dalle Rdc. (isolation thermique, inertie)

Plancher d'étage (isolation phonique)

Murs

Isolation par l'extérieur (panneaux de laine de bois + ouate de cellulose)  bardage.

Ouvertures.

Menuiseries extérieures. Mixtes alu, bois, double vitrage.

Volets roulants dans les pièces de vie et volets bois coulissants.

Toiture :

Isolation par l'extérieur. Ouate de cellulose. Panneaux de laine de bois.

Toiture terrasse sur lame d’air ventilée  + végétalisation sur toiture terrasse.

 

Accessibilité handicap au RDC.

Encastrer dans le sol les montants bas des portes fenêtres du salon. Respecter la largeur des portes, la position des prises de courant, position du WC, douche encastrée…

 

Test d’étanchéité à l’air.


Une bonne étanchéité à l'air des locaux est l'une des conditions d'obtention des performances calculées.

 Répartition des pertes.

Ossature du bâti : liaisons entre les éléments 

2%

Réseaux et canalisations

7%

Trappes de visite

12%

Passage des équipements électriques

38%

Menuiseries

 

                    Fenêtres

12%

                    Volets roulants

14%

                    Portes

15%

 

L'estimation des performances (voir ci dessous) nous indique que le bâtiment paraît se rapprocher des caractéristiques des maisons passives!

  Valeurs rapportées à la surface chauffée                  
   
  Surface de référence énergétique: 170,00 m2  
  Méthode utilisée: Méthode mensuelle Certificat maison passive: OK?
  Besoin de chaleur de chauffage annuel: 15 kWh/(m²a) 15 kWh/(m²a) a
  Résultat du test de perméabilité: 0,50 h-1   0,6 h-1 a
  Besoin en énergie primaire
(eau chaude sanitaire, chauffage, électricité auxiliaire et domestique):
82 kWh/(m²a) 120 kWh/(m²a) a
  Besoin en énergie primaire
(eau chaude sanitaire, chauffage et électricité auxiliaire):
65 kWh/(m²a)  
  Besoin en énergie primaire
économisé par une production d'électricité photovoltaique:
0 kWh/(m²a)  
  Puissance de chauffage:   11,7 W/m²            

Publié dans Projet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article